Julien a lu Le Débarquement : des plages normandes à Paris

Publié le 11 Janvier 2007

Edition Gallimard, collection Les Yeux de la découverte.
Cote : 940.53 KEM

    Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Alliés ont débarqué sur les plages normandes pour libérer la France sous occupation allemande. Avant le Débarquement, les chefs alliés ont longtemps réfléchi pour se mettre d'accord sur le lieu le moins risqué mais il fallait aussi décider de la date : ce sera le 6 juin 1944.                
    Les semaines qui précèdent le jour J, les résistants reçoivent l'ordre de faire sauter toutes les lignes de chemin de fer qui mènent en Normandie.
    Lors du Débarquement, le long du mur de l'Atlantique, l'équipe de conduite de tir est surprise lorsque qu'elle aperçoit l'horizon couvert de navires. Il y a 6900 navires : le premier débarqué est le char-fléau ou "crabe", qui frappe les mines. Il y a aussi différentes barques : certaines pour les véhicules et d'autres pour les troupes. Les avions aussi ont un rôle : certains doivent bombarder les villes, d'autres larguent les parachutistes en Normandie. Les planeurs peuvent larguer deux jeeps mais ils sont fabriqués avec du bois et les canons ennemis les touchent facilement. L'infanterie est la plus utilisée lors de la campagne de Normandie car les chars ne peuvent pas manoeuvrer dans le bocage. Le mortier est l'arme la plus lourde de l'infanterie au service des Alliés. Ces derniers disposent de chars puissants comme le "Sherman M10". "Golliath" est un char miniature téléguidé, bourré d'explosifs mais, le jour J, la mise à feu ne marche pas.
    Les Alliés finissent par gagner la guerre en libérant peu à peu les villes françaises puis pénètrent en Allemagne. Lorsqu'ils arrivent à Berlin, Hitler se suicide et les Allemands se rendent.

Julien Dréau

Rédigé par CDI Collège Pierre Stéphan

Publié dans #Documentaire

Repost 0