Orient

Publié le 12 Mars 2007

Crinière au vent,
En m'élançant,
Je découvre Orient,
Un cheval élégant.

En galopant,
Sur son dos blanc,
Les yeux pétillant,
Toujours en souriant.

Et je vois Sonsan,
Son cavalier pleurnichant,
Qui me rejoint en trottant.

Et je vois aussi mes parents,

Qui m'attendent en souriant.

Rédigé par CDI Collège Pierre Stéphan

Publié dans #Poésie

Repost 0